Thomas et la Coupe Davis

(Voir aussi résultats en Coupe Davis)

Thomas a fait ses débuts en Coupe Davis contre les Etats-Unis en demi finales en 1995, perdant à la fois contre Pete Sampras et Todd Martin. Alors qu'il a effectué un départ timide dans la Coupe Davis, perdant trois de ses quatre premiers matches, Thomas Enqvist a commencé à se montrer capable d'être un successeur à la hauteur de la longue lignée de champions suédois.
En 1996, il a joué de bons matches contre l'Inde en quarts mais c'est en demis contre la République Tchèque qu'il a réellement pris ses marques. Dans le premier simple contre Petr Korda, Enqvist était dominant, contrecarrant le Tchèque pour donner à la Suède son premier point. Dans le quatrième match contre Vacek, Enqvist a joué nerveusement dès le début du match. Il a lutté contre son service et son retour de service réussissant à se ressaisir pour gagner le match et offrir à la Suède le point qualificatif en cinq sets épuisants.
Alors, en finale, Thomas a montré sa maturité en battant d'abord Arnaud Boetsch en trois sets secs le premier jour et en emportant un match de la dernière chance en cinq sets sur Cedric Pioline pour laisser place à un cinquième match encore plus dramatique dans l'une des plus excitantes des finales de la Coupe Davis.

En 1997, Thomas a ajouté trois victoires à son record en Coupe Davis en battant Lorenzo Manta puis Marc Rosset pour remporter la victoire sur la Suisse au premier tour et ensuite Grant Stafford pour l'étroite victoire sur l'Afrique du Sud en quarts de finale. Malheureusement, Thomas a essuyé deux échecs consécutifs, le premier contre un impitoyable Wayne Ferreira. La seconde défaite a eut lieu contre Renzo Furlan en demie finale contre l'Italie. Enfin, Thomas a remporté un match non décisif contre Omar Camporese. La Suède est une nouvelle fois en finale. Thomas jouera sûrement la finale en simple avec Jonas Bjorkman.

Voir tous les résultats en Coupe Davis

Un texte de la DavisCup by NEC. Traduction française exclusive: Thomas Enqvist Fan Homepage.