Thomas Enqvist bat Sergi Bruguera 7/6(10/8) 7/5 6/2



Q. Est-ce-que votre partie d'aujourd'hui était l'une de vos meilleures dans un tournoi du Grand Chelem?
THOMAS ENQVIST: Oui, je pense que j'ai bien joué. Je n'avais jamais battu Sergi avant et c'est un joueur coriace donc je savais que je devais jouer vraiment bien pour avoir une chance de l'emporter. Je pense que je frappais très bien et je jouais mon service, ce que j'ai dû faire dans le dernier jeu pour l'emporter.

Q. Est-ce-que vous pensez que jouer sur le court central était mieux que la nuit dernière où vous avez joué sur court couvert?
THOMAS ENQVIST: Eh bien, c'est un court très sympa où j'aime jouer. Je pense que l'Open d'Australie doit être joué à l'extérieur et c'était bien que la météo était plus favorable aujourd'hui. C'est vraiment un super court et c'est vraiment très amusant d'y jouer.

Q. Maintenant que Stefan ne joue plus, vous êtes le leader de l'équipe de Suède. Comment avez vous ressenti tout le soutien que vous avez eu ici à Melbourne?
THOMAS ENQVIST: Je pense que nous bénéficions tous d'un très bon support ici. Il y a beaucoup de Suèdois qui sont descendus pour nous regarder. Ils s'amusent beaucoup à nous voir et c'est un grand plaisir de jouer quand ils vous encouragent. Dans les vestiaires, chacun dit que c'est l'un de ses tournois préférés grâce à eux. Nous apprécions beaucoup.

Q. Avez vous un problème avec votre épaule?
THOMAS ENQVIST: Oui.

Q. Quelle sorte de problème?
THOMAS ENQVIST: Eh bien, mon épaule est un peu endolorie et ankylosée.

Q. Vous étiez bien, je pense, dans le second set et vous l'avez presque laissé échapper. Etait-ce lié à votre problème?
THOMAS ENQVIST: Oui, c'était lié. Je pense que le premier set pourrait aussi m'avoir échappé, c'était un set très serré. Je menais 4/1 avec un double break et je jouais contre le vent. C'était vraiment un petit peu plus dur de jouer de ce côté en fait. Et la, il a joué deux bons jeux tandis que moi j'ai vraiment mal joué. Il m'a pris mon service qui a été le seul mauvais jeu que j'ai joué pour arriver à 4/4. La relation se trouve la, j'étais à 4/1 et juste quelques minutes après 4/4 mais je pense qu'à la fin du second j'ai à nouveau bien joué et que j'ai joué peut être mon meilleur tennis de toute la semaine.

Q. Votre prochain adversaire sera Rios contre qui vous avez joué un match difficile à l'US Open. Encore une rencontre difficile?
THOMAS ENQVIST: Oui, nous nous sommes affrontés deux fois en fait et les deux matches sont allés jusqu'au dernier set. Les deux fois j'ai réussi à l'emporter mais Marcello est un joueur coraice et je sais que je vais devoir jouer vraiment bien pour avoir une chance de gagner et heureusement, je me sens confiant et j'espère bien jouer et gagner.

Q. Pensez vous que c'est votre la plus grande chance de progresser dans le tournoi que vous ayez jamais eue?
THOMAS ENQVIST: Je l'espère. C'est difficile à dire. Dans ce genre de tournois, vous devez vraiment bien jouer dès le début et je me sens, comme je l'ai dit, en bonne forme et heureusement je peux continuer mais ce sont de petites choses qui décident qui va gagner ou perdre et cette semaine elles étaient de mon côté. J'espère qu'elles seront encore avec moi la semaine prochaine pour m'apporter la victoire.

Q. Est-ce-que votre épaule vous posera des problèmes contre Rios?
THOMAS ENQVIST: J'espère que non.

Q. Qu'allez vous faire pour cela?
THOMAS ENQVIST: Eh bien, je vais suivre un traitement. Ca me fait un petit peu mal lorsque je sers et, je l'espère, dans quelques jours, ça ira mieux, sans problème.

Q. Ca fait longtemps que vous êtes blessé?
THOMAS ENQVIST: Eh bien, j'ai une blessure depuis un petit moment mais celle-ci est différente, elle descend dans mon bras. Vous devez taper très fort dans les balles pour leur donner de la vitesse ici et de nombreux joueurs dans les vestiaires ont de la glace sur l' épaule et des problèmes de bras. Je me sens mieux après quelques matches, l'endolorissement disparaît un peu.

Texte de l'Australian Open by IBM Traduction française exclusive: Thomas Enqvist Fan Homepage.